Press Review: Aurélien Ferenczi (Télérama) about Il Cinema Ritrovato

A BOLOGNE, ON RESTAURE LE CINÉMA D’HIER POUR MIEUX COMPRENDRE CELUI D’AUJOURD’HUI

Le festival de Bologne fête ses 30 ans. Des projections en plein air, des hommages, des curiosités, un flash-back sur l’année 1916… Cette année, Il Cinema est ritrovato, jusqu’au 2 juillet.

by Aurélien Ferenczi 
(Télérama, June 28, 2016)

“Il est 11 heures du matin à Bologne, il fait déjà 31 degrés, et une foule « d’ultra-cinéphiles » se presse déjà dans les différentes salles de la ville. Comme à chaque début d’été depuis trente ans, la capitale d’Emilie-Romagne vit au rythme de Il Cinema ritrovato, le festival de « cinéma classique » (comment éviter les mots « vieux films » ou « patrimoine » ?) organisé par le directeur de la Cinémathèque locale, Gian-Luca Farinelli : pendant la journée, raretés, redécouvertes, restaurations apportées par les Cinémathèques du monde entier (Farinelli dirige aussi à Bologne un laboratoire, L’Immagine ritrovata, dont le succès ne se dément pas) ; le soir, projections plus grand public, en plein air, sur la Piazza Maggiore.”

Read full article.

“ON N’A PAS ENCORE TOUT DÉCOUVERT DE L’ÂGE D’OR D’HOLLYWOOD!”

Qui était Carl Laemmle Jr, fils du fondateur d’Universal? Réponse de Dave Kehr, historien du cinéma, qui est arrivé à “Cinema ritrovato”, le festival pour cinéphiles de Bologne qui s’achève le 2 juillet, les bras chargés de copies fraîchement restaurées des fameux studios.

by Aurélien Ferenczi 
(Télérama, June 29, 2016)

“Ancien journaliste cinéma à Chicago, ex-chroniqueur DVD du New York Times, Dave Kehr est désormais l’un des « curateurs » cinéma du Musée d’art moderne de New York (le fameux MoMA). A Bologne, il est arrivé chargé de copies (35mm, bien sûr) de films Universal récemment restaurés.”

Read full article.

A BOLOGNE, LES CONFIDENCES DES MAÎTRES BERNARDO ET MARCO…

Comment Bertolucci a-t-il rencontré Brando? Pourquoi le premier film de Marco Bellocchio est-il si représentatif de tout son cinéma? Les deux grands “maestri” se sont confiés au public du “Cinema Ritrovato”, dont ils sont, cette année, les invités d’honneur.

by Aurélien Ferenczi 
(Télérama, June 30, 2016)

“A Bologne, c’est la journée des « maestri » – les maîtres. Deux grands cinéastes italiens septuagénaires invités d’honneur de Cinema Ritrovato. Atmosphère presque cannoise – une longue file d’attente devant l’auditorium où a lieu la rencontre– pour accueillir Bernardo Bertolucci, 75 ans, coincé depuis quelques années dans un fauteuil roulant. L’émotion est palpable : c’est la première fois qu’il retourne à Bologne depuis la mort, en 2012, de son frère cadet, Giuseppe, scénariste et réalisateur lui-même, qui a longtemps été le président de la Cinémathèque locale.”

Read full article.